2012 : Manger c’est décider !

Publié le : , par  Stephanie LANDAIS

Les Semaines à Nantes :
à l’Espace Cosmopolis du 6 au 14 novembre
et dans différents lieux du département jusqu’au 30 novembre 2012

"Manger, c’est décider !" : voilà le message qu’a porté le collectif associatif de la Maison des Citoyens du Monde pour cette édition 2012. Nos goûts et nos pratiques alimentaires ne sont pas sans effets sur la planète. Comment aller vers un monde sans faim et respectueux de l’environnement ? Pour répondre à cette question, nous allons dialoguer avec des producteurs de pays du Sud et d’ici en partageant de façon conviviale les produits locaux et issus du commerce équitable.
Télécharger le programme complet :

PDF - 3.5 Mo
Programme SSI 2012 Manger c’est décider !

Retour sur les Semaines 2012

Tout un programme…

JPEG - 45.5 ko

Du 6 au 30 novembre 2012, les Semaines de la Solidarité Internationale ont réuni environ 1600 personnes qui ont participé à une vingtaine d’animations sur le thème « Manger, c’est décider ». Une belle édition où l’échange et le dialogue étaient en rendez-vous, notamment grâce aux partenariats avec le programme de recherche universitaire Lascaux et le Festival de films documentaires AlimenTerre.

Dès l’inauguration, la mobilisation a été forte avec plus de 350 personnes venues voir le film de Marie Monique Robin (article au lien suivant).
Comme chaque année, des intervenants du Sud sont venus apporter leurs expertises et leurs témoignages. Ils étaient particulièrement nombreux lors de cette édition : Carlos Manzo (Militant mexicain pour la lutte des peuples indigènes) ; Faliry Boly (Riziculeur à l’Office du Niger au Mali et représentant général du Sexagon, voir article) ; Revita Shresta et Samita Maharjan (représentantes de l’association népalaise "Association For Craft Producers") ou encore Raëd Abu Yussef (Président d’un coopérative agricole palestinienne), qui est intervenu le 12 novembre sur l’eau et agriculture (voir article au lien suivant).
La thématique des agrocarburants a été particulièrement débattues pendant les Semaines, elle a notamment fait l’objet de projections débats avec le film AlimenTerre « La face cachée des agrocarburants » (voir article)
Il y a également eu d’autres formes d’animations pour échanger comme des ateliers cuisine (voir article) ; une conférence gesticulée (voir article) ; ou une soirée « afro-guinguette » (voir article).

Et aussi hors programme…
L’évènement « Les Semaines… » ne recouvre pas seulement une programmation fixe sur le mois de novembre… cela comprend aussi des animations pédagogiques vers les scolaires, des rencontres entre intervenants et organisations locales et des temps de dialogue entre citoyens !

Sept associations ont proposé des animations vers les scolaires (voir programme d’animations). Au total 16 animations ont été réalisées vers environ 500 lycéens en Loire-Atlantique.

JPEG - 67.9 ko

L’une des animations était « le jeu de la ficelle ». Ce jeu interactif, à partir de la thématique de l’alimentation, révèle les liens indissociables entre les sphères économique, sociale, environnementale et politique de notre société. Il souligne également l’interdépendance entre les différentes populations de la planète face au phénomène de la globalisation et de la marchandisation. Plus de 150 lycéens se sont « emmêlés » avec le jeu de la ficelle et ont pu prendre conscience des inégalités mais aussi que « tout est lié » et qu’on « peut aider à changer le monde » (citation d’élèves de lycée).

JPEG - 20.5 ko

Carlos Manzo, invité de la MCM, est venu témoigner de l’accaparement des terres au Mexique par la réalisation de projets d’aménagement du territoire au détriment des populations locales. Afin d’échanger sur des luttes similaires, il a rencontré des représentants de l’ACIPA à Notre Dames des Landes le jeudi 15 novembre. Une rencontre riche et chargée d’émotion.

JPEG - 20.5 ko

Enfin, l’ADDA, Court Circuit et la MCM ont investi la place du Bouffay le samedi 24 novembre. Un « espace de gratuité » avec objets et repas gratuits s’est organisé autour de 3 tentes. « Mais je ne comprends pas… c’est gratuit ? On ne doit rien donner ? » Telle pouvait être la réaction des passants. Et oui, c’était bien gratuit et sans contrepartie ! L’idée étant que l’espace public ne soit pas qu’un espace commercial mais aussi un espace de convivialité, de regroupement et d’échanges !

JPEG - 49.7 ko

Place du Bouffay, on pouvait aussi lire « Choisissez-vous ce que vous mangez ? » Et les réponses ne se sont pas fait attendre par les passants… « Je ne choisis pas vraiment, je ne sais pas ce qu’il y a dedans » ; « Moi je récupère et je vole, et vous vous faites comment ? » ; ou encore « Je choisis de manger des légumes de saison et de faire ma purée moi-même ! »… L’occasion, en fait, de discuter ensemble et d’échanger sur nos points de vue. Malgré le vent et les quelques averses, la convivialité était au rendez-vous, incitant même quelques passants à rester 1 heure à discuter et à rencontrer des personnes qu’ils n’auraient jamais croisées autrement !

JPEG - 64.4 ko


Découvrez les réactions des passants dans les photos en lien ci-dessous.

Festival des Solidarités (nouveau nom des Semaines...)

AgendaTous les événements