Alep réagir !

Publié le :

Deux rassemblements en soutien à la population d’Alep on été organisés à Nantes, le mercredi 30 novembre et le samedi 10 décembre 2016.

Voir au lien suivant l’appel d’Alep réagir, initiative lancée par des anciens animateurs des collectifs de solidarité avec la Bosnie ainsi que le courrier d’Ulrich Huygevelde, citoyen désarçonné par le monde tel qu’il semble aller.

Les retours, en photos et dans la presse, de ces événements, ci-dessous :

Pétition à signer.
Site internet et Page Facebook Alep réagir !
Événement facebook du rassemblement du 30 novembre à Nantes.
Événement facebook du rassemblement du 10 décembre à Nantes.

Contact : alep.reagir@gmail.com
Communiqué de la MCM du 24 novembre 2016

NON AU MASSACRE DU PEUPLE SYRIEN !

Aujourd’hui, en Syrie, les massacres continuent et s’intensifient : près de 500 000 morts et deux millions de blessés en cinq ans, des centaines de milliers de personnes disparues, déplacées, réfugiées, un nombre de blessés incalculable. La population est prise en tenaille entre l’armée gouvernementale et les diverses forces rebelles. Les avions de Bachar El Assad, appuyés par la Russie, bombardent sans relâche les quartiers de la ville d’Alep, emploient des armes chimiques contre des habitants affamés, sans ressources, exsangues, détruisent même les hôpitaux et les écoles. Dans ce conflit, cette guerre civile, des violations graves et répétées des droits humains et des crimes contre l’humanité sont constatées, les règles internationales ne s’appliquent plus.
Les images, les témoignages qui nous parviennent révèlent cette horreur et les personnes, les familles qui fuient des lieux devenus inhabitables crient leur désespoir et demandent à être secourues, à être accueillies pour survivre.
Les protestations des gouvernements occidentaux, eux mêmes pris dans une logique guerrière face à Daech, restent bien molles face au désastre humanitaire.
Face à une situation complexe où les responsabilités sont multiples et pour laquelle il est tentant de renvoyer les belligérants dos à dos, la mobilisation citoyenne est malheureusement entravée par les amalgames anxiogènes engendrés par le terrorisme.
Il n’est jamais trop tard pour appeler les citoyen-ne-s de tous les pays mais d’abord du nôtre, à se ressaisir, à faire entendre leur voix pour la paix et à forcer leurs gouvernements à agir enfin.
Nous pouvons et devons forcer les gouvernements à adopter une diplomatie ferme et courageuse, en particulier pour garantir la protection de tous les réfugiés syriens telle que prévue par la convention de Genève de 1951 et les autres conventions y référant : ils doivent imposer des zones d’exclusion des avions de guerre conjointement à un cessez le feu et à un libre accès de l’aide humanitaire pour soigner les blessés et fournir médicaments et biens de première nécessité.

Nous appelons à l’arrêt des massacres des civils, des destructions des établissements et infrastructures à caractère civil, la levée des sièges des villes et au respect des règles internationales notamment concernant l’utilisation des armes non conventionnelles et l’usage de la torture.
Nous manifestons notre solidarité avec les citoyen-ne-s syrien-ne-s victimes des massacres et de l’exode, notamment en leur permettant d’être accueilli-e-s dans notre pays, dans notre région.

La Maison des Citoyens du Monde 44, collectif associatif qui regroupe 50 associations de Solidarité Internationale et de défense des Droits Humains et 30 individuels, soutien l’initiative citoyenne intitulée "Alep réagir".

Archives

AgendaTous les événements

juin 2017 :

mai 2017 | juillet 2017