[Lettre ouverte] Pour que cessent enfin les contrôles d’identité discriminatoires "aux effets dévastateurs"

Publié le : , par  Sarah

Dans une lettre ouverte, publiée sur « Francetvinfo », 84 associations, collectifs et syndicats, dénoncent « tout un système de textes, de politiques et de pratiques qui aboutissent aux contrôles au faciès ». Ils appuient la mise en demeure de l’Etat pour stopper ces « pratiques discriminatoires » et appellent les autorités françaises « à agir avec détermination et urgence ».

Depuis trop longtemps, des personnes, familles, collectifs et organisations alertent l’opinion sur la problématique des contrôles d’identité discriminatoires et se heurtent en retour à l’inaction de l’État. Ces luttes ont un prix élevé pour les personnes qui les mènent car, victimes de discriminations, elles sont par ailleurs souvent stigmatisées, disqualifiées et entravées dans leurs actions.

C’est toutefois grâce à ces combats que de nombreuses institutions nationales et internationales – dont le défenseur des droits, ou les Nations unies – ont reconnu et condamné la pratique des contrôles au faciès. En 2016, la plus haute juridiction française, la Cour de cassation, a jugé l’État responsable de discriminations raciales dans le cadre de sa pratique des contrôles d’identité et reconnu une « faute lourde ».

Retrouvez la lettre ouverte complète ici

Plus d’infos sur la campagne "Ma rue mes droits"

La MCM signe

AgendaTous les événements