De l’idéologie de la haine aux menaces de mort

Publié le : , par  Sarah

Communiqué, le 26 mars 2021

Ligue des droits de l’Homme
Section de Nantes et du pays nantais

Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples
Comité de Nantes

Une personne de l’agglomération nantaise a été l’objet de menaces de mort sur un site néonazi et d’un appel téléphonique haineux (Ouest-France 15 mars 2021). Ce sexagénaire avait lancé une pétition en ligne pour demander la régularisation d’un jeune homme camerounais, apprenti mécanicien, par ailleurs pacsé avec sa fille. Cet homme écrivain à ses heures perdues a mis en scène dans l’un de ses livres des résistants luttant contre un leader d’extrême droite élu président de la République, au printemps 2042.
Il a signalé les menaces sur la plateforme Pharos mise en place par le ministère de l’Intérieur pour lutter contre la cybercriminalité et a porté plainte.

Ainsi, on comprend que cette personne est menacée pour deux raisons. Parce qu’elle développe des idées opposées à celles de l’extrême droite et parce que sa famille s’ouvre à une personne d’origine étrangère et demande sa régularisation.
La Ligue des droits de l’Homme (LdH) et le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) appellent à la vigilance. Le rejet de l’autre qui mène à la haine, l’utilisation de la menace face à l’expression d’idées opposées conduisent à la violence.

La LdH et le MRAP expriment leur soutien à la victime de ces actes, attendent que leur(s) auteur(s) soient identifiés et en répondent devant la justice.
Face aux discours et aux actes de haine, opposons le vivre ensemble libres, égaux et solidaires.

La MCM diffuse

AgendaTous les événements