Coup de cœur sur... une ressource (en ligne) : Se taire ou mourir

Publié le : , par  Sophie

Chaque semaine (ou presque), la MCM vous propose un coup de cœur sur une ressource. Confinement oblige, nous vous proposons en ce moment des ressources disponibles en ligne !

Cette semaine, focus sur une projection virtuelle... À 100 jours des élections présidentielles en République du Congo, prévues en mars 2021, l’Observatoire congolais des droits de l’Homme (OCDH) et Agir ensemble pour les droits humains vous invitent à une e-projection et un débat en ligne le jeudi 17 décembre 2020 à 18h30 autour de Se taire ou mourir, un documentaire réalisé en République du Congo par Aunel Arneth, fondateur de Cinema For Peace and Democracy.

Résumé du film :

Se taire ou mourir raconte l’histoire de journalistes comme Bruno Ossebi, Elie Smith et Christian Perrin, qui ont fait le choix de dévoiler la corruption et de dénoncer les violations des droits humains. Et à cause de cela, ils ont subi des tortures, se sont exilés ou ont été expulsés de la République du Congo. D’autres en sont morts.

Filmé à Brazzaville à la fin de l’année 2015, alors que le président Denis Sassou Nguesso annonçait l’organisation d’un référendum constitutionnel pour briguer un troisième mandat, Se taire ou mourir documente les manifestations et meetings populaires organisés par l’opposition politique et la société civile.
Les journalistes filment ces événements dans la clandestinité. Internet est coupé, le pays se ferme. Aucune enquête n’a été menée sur les violations commises pendant les deux processus électoraux (2015 - 2016), malgré les demandes répétées des organisations de la société civile et des Nations unies.

Inscrivez-vous dès maintenant pour visionner le documentaire et participer à la rencontre en ligne avec le réalisateur du film et un représentant de l’Observatoire Congolais des Droits de l’Homme (OCDH).




Le réalisateur

Aunel Arneth est un activiste pro-démocratie, journaliste, producteur et réalisateur de documentaires dont le travail explore de manière réfléchie les sujets des droits humains, la démocratie et l’histoire politique africaine, avec un accent particulier sur son pays natal Congo.
Il a reçu une formation en écriture, production et réalisation de documentaires à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, au Sénégal, ainsi que des résidences avec plusieurs cinéastes de renom au Congo et en France. Aunel a également travaillé comme producteur, rédacteur et journaliste pour la télévision des droits humains, Africa24 et MNTV. Il a réalisé deux longs métrages documentaires, Blood and Voting Machine (2020) et Se taire ou mourir (2020), et est actuellement en production pour deux autres. Le travail d’Aunel Arneth a reçu le soutien de l’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et d’autres institutions internationales.

Nos sélections de ressources en ligne

AgendaTous les événements