Coup de cœur sur... Organisons-nous !

Publié le : , par  Sophie

Chaque semaine (ou presque...), un coup de cœur sur une ressource disponible à la MCM !

À l’occasion de la rencontre avec Adeline de Lepinay organisée par Attac 44, membre de la MCM, le jeudi 8 octobre dernier, focus sur le dernier ouvrage de l’auteure, Organisons-nous ! Manuel critique

Présentation de l’ouvrage

L’auteure, militante et formatrice, s’appuie sur les démarches à visée émancipatrice de l’éducation populaire qu’elle croise avec les stratégies étatsuniennes d’organisation communautaire. Elle souhaite ainsi nourrir la réflexion sur les pratiques des associations, des syndicats et autres collectifs en France qui ont pour objectif les mobilisations citoyennes, la transformation sociale et la démocratie participative. "De la lutte contre les oppressions et l’exploitation capitaliste à la construction d’une culture d’émancipation, de la communication non violente au regroupement entre premiers et premières concernées, d’une action menée depuis l’intérieur du système à l’instauration d’un rapport de force", l’auteure interroge les bases de l’organisation collective en s’intéressant aux mouvements sociaux récents, tout en proposant des pistes de réflexion et d’action concrètes.

Empruntable et consultable sur place aux horaires d’ouverture de la MCM.

Autour de l’ouvrage

Le 8 octobre dernier, à la BASE (Maison du Peuple), rue Louis Préaubert à Nantes, ATTAC 44 a organisé la rencontre Comment militer pour la transformation sociale et l’émancipation ?.

Croisant des démarches à visée émancipatrice de l’éducation populaire et des stratégies d’"organizing" venues des États-Unis, le livre Organisons-nous ! Manuel critique (Éditions Hors d’Atteinte, 2019) d’Adeline de Lepinay veut contribuer aux réflexions militantes qui cherchent à agir concrètement pour l’émancipation et la transformation sociale.

Mouvements féministes, antiracistes ou anticapitalistes, syndicats, associations actives dans le domaine de l’éducation populaire et de la solidarité, dynamiques citoyennes pour une réappropriation de la démocratie, expérimentations locales d’alternatives… Si la volonté de transformation sociale et d’émancipation est bien présente, les manières d’y arriver et de s’organiser divergent parfois.
Le community organizing privilégie la recherche de résultats concrets et rapides, en visant des petites « victoires » plutôt que le grand « soir ». L’éducation populaire cherche quant à elle à travailler notre compréhension du monde et notre capacité à avoir prise sur celui-ci en vue de le transformer. Comment ces deux approches peuvent-elles cohabiter ? À partir de ces deux traditions, Adeline de Lépinay questionne les tensions entre l’urgence l’obtenir des améliorations concrètes et la nécessité de transformer profondément la société, entre court-terme et long-terme dans nos luttes, entre pratiques émancipatrices et "efficacité", entre les fins et les moyens. Il ne s’agit pas de rechercher une quelconque recette toute faite, mais de questionner nos pratiques pour ne pas rogner sur leurs ambitions.

Visitez le blog d’Adeline de Lepinay pour plus d’information !

Coup de cœur sur... une ressource

AgendaTous les événements