[Pétition] Libérez les activistes de la société civile nigérienne !

Publié le : , par  Sarah

Suite à un scandale de corruption au ministère de la défense où des milliards de francs CFA auraient été détournés, privant les militaires nigériens de matériel militaire dans la guerre contre les groupes terroristes, plusieurs organisations de la société civile ont organisé un meeting le 15 mars 2020, pour dénoncer la corruption et la mauvaise gouvernance de l’État nigérien face au terrorisme.

Bien qu’aucun des organisateurs de ce rassemblement n’ait été averti de l’interdiction de cette manifestation, des membres des forces de l’ordre ont violemment dispersé les participants présents, à l’aide de gaz lacrymogènes. Certains de ces gaz ont même mis le feu à un marché situé à proximité de la manifestation, causant ainsi la mort d’au moins trois personnes. Dans les heures qui ont suivi, Moudi Moussa, Mounkaila Halidou, Moussa Tchangari, Habibou Soumaila, Sani Chekaraou et Maïkoul Zodi, des leaders de la société civile et membres de Tournons La Page qui participaient à ce rassemblement, ont été placés sous mandat de dépôt et envoyés dans différentes prisons situées dans la région de Tillabéry, une région placée en État d’urgence où de nombreuses attaques terroristes ont été enregistrées. Ces six leaders sont poursuivis pour « organisation d’une manifestation interdite et complicité de destructions des biens publics, incendies volontaires et homicides involontaires », à l’exception de Sani Chekaraou qui est poursuivi pour « voie de fait sur les autorités du grand marché ».

Le mouvement Tournons La Page, regroupant 250 organisations de la société civile dans dix pays d’Afrique en Europe, exige la libération de ces militants et de tous les prisonniers politiques de la République du Niger.

Signer la pétition ici

La MCM diffuse

AgendaTous les événements