"La Casse du siècle" À propos des réformes de l’hôpital public

Publié le : , par  Sophie

En diffusant la version numérique de l’ouvrage La Casse du siècle : à propos des réformes de l’hôpital public, les éditions Raisons d’agir souhaitent soutenir l’hôpital public qui, en cette période de pandémie, affronte une crise sans précédent. À découvrir en ligne, en intégralité.

« La diffusion de la version numérique de l’ouvrage La Casse du siècle coécrit par Pierre-André Juven, Frédéric Pierru et Fanny Vincent ne résoudra certes pas la crise sanitaire majeure que nous traversons. En proposant durant le confinement la diffusion gratuite de ce livre, nous espérons seulement contribuer à la réflexion future sur le système de santé en temps ordinaires et manifester notre soutien au service public. Nous remercions les auteurs et encourageons les lecteurs à retourner en librairies dès le retour à la normale. » Les éditions Raisons d’agir.

Résumé de l’éditeur : Des couloirs transformés en hébergements de fortune, des personnels de santé au bord de la crise de nerfs, des mobilisations récurrentes, l’hôpital public est mis à rude épreuve. Ce livre propose une analyse des politiques hospitalières successives qui ont abouti à la crise actuelle. Une véritable casse de ce service public est engagée par des réformateurs adeptes de l’acculturation de l’univers médical à des logiques managériales qui contredisent son bon fonctionnement.
À l’encontre de toute évidence, les défenseurs d’une réorganisation du travail continuent de promouvoir à la fois des indicateurs de rentabilité ineptes et une vision techniciste de la médecine qui prétend substituer l’innovation aux relations humaines. Alors que la montée de la précarité et des souffrances sociales née de décennies de politiques néolibérales conduit une part croissante de la population à trouver refuge dans des services hospitaliers sous tension, l’hôpital se trouve devoir résister aussi bien aux manquements de la médecine de ville qu’à la concurrence de cliniques privées largement dispensées des obligations de service public. À l’heure où les mobilisations pour le défendre s’intensifient, un débat s’impose sur les missions de l’hôpital et les moyens qui lui sont accordés.

Extrait de l’introduction : « Le 15 avril 2018, Emmanuel Macron, président de la République depuis un peu moins d’un an, est interviewé par un journaliste de BFM-TV, Jean-Jacques Bourdin, et par le fondateur de Mediapart, Edwy Plenel. À cette occasion, une question lui est posée à propos d’une pétition lancée quelques semaines auparavant par plusieurs médecins hospitaliers demandant que les tarifs des séjours soient augmentés de façon à desserrer l’étau pesant sur le quotidien des services. Le président de la République concède que les difficultés rencontrées par les hôpitaux sont bien réelles – ils seraient même « étranglés », reconnaît-il –, mais il invite à se pencher sur les « causes profondes » de la « crise » de l’hôpital : celle-ci appellerait d’abord « une réponse [en termes] de réorganisation de nos services [...] et de ce qu’il y a entre ce qu’on appelle la médecine de ville et les hôpitaux, pour éviter que tout le monde aille aux urgences ». Ces « causes profondes » servent à marteler une idée simple, répétée en boucle depuis plus de trente ans : les difficultés de l’hôpital ne viendraient pas du manque de moyens financiers, matériels et humains, mais d’un problème d’organisation et d’efficience. »

Lire La Casse du siècle en ligne...

Le Casse du siècle, à propos des réformes de l’hôpital public
Un livre de Pierre-André Juven, Frédéric Pierru, Fanny Vincent
Aux éditions Raisons d’agir
ISBN : 9791097084011
Parution : 25 avril 2019.

Ressources numériques en ligne

AgendaTous les événements