Semaine du film palestinien : la Palestine, au delà des images

Publié le : , par  Sarah

Du 8 au 15 janvier 2019
À Nantes et en Loire-Atlantique

Il s’agit de la 3ème édition de ce « festival » organisée par l’Association France Palestine Solidarité 44 et ses partenaires de la plateforme 44 des ONG pour la Palestine.

13 films (fictions, documentaires et courts métrages) seront projetés du 8 au 15 janvier 2019 dans 18 salles du département : Nantes (2), Rezé, St Herblain, Bouguenais, Clisson, Vallet, Ancenis, Legé, Nort sur Erdre, Blain, Héric, Nozay, Pornic (2), St Nazaire, Le Pouliguen, La Turballe.

Entre autres temps forts pour cette prochaine édition :

- une soirée court-métrages le 9 janvier au Cinématographe à Nantes

- 3 séances « avant-premières » : The report on Sarah and Saleem (le 8 janvier pour l’ouverture au Concorde à Nantes), Wardi (le 13 janvier à Bouguenais et le 14 au Concorde à Nantes)

- À ce jour, présence assurée de 4 réalisateurs-trices

- Norma Marcos et Dima Abu Gush seront présentes une bonne partie de la semaine dans notre département pour présenter et débattre autour de leurs films respectifs « Un long été brûlant en Palestine », les 10 janvier à Pornic, le 11 à Rezé et le 14 à Vallet et « Emwas,des souvenirs en reconstruction » les 10 janvier à Nozay et le 15 janvier à Bouguenais pour la clôture du festival.

- Maryse Gargour viendra le 12 janvier à Nantes présenter et débattre à Nantes au Cinématographe autour de son film « La terre parle arabe » en compagnie de l’historienne nantaise Sandrine Mansour qui a collaboré au film.

- Wissam Alhaj, journaliste indépendant gazaoui et dialoguiste sur le film « Samouni road » sera présent le 10 janvier à Bouguenais et le 11 au Pouliguen pour présenter ce film. Une parole rare sur Gaza vu de l’intérieur…

- Une ou plusieurs séances scolaires pour le film d’animation « Wardi » présenté en avant-première durant notre semaine.

Comme les années précédentes, l’objectif est de promouvoir la production cinématographique palestinienne en plein essor malgré les obstacles liées à la situation « compliquée » de cette région.

Entre fiction et réalité, cette création artistique permet de poser un autre regard sur le monde et participe ici à la connaissance et la reconnaissance de la Palestine

Chaque séance sera suivie d’un débat.

Plus d’informations sur le Festival ici

Retrouvez également l’actualité de l’AFPS 44 sur Facebook

AgendaTous les événements

janvier 2019 :

décembre 2018 | février 2019