Semaine de résistances

Publié le : , par  Stephanie LANDAIS

16 au 22 février : Semaine de débat
21 février : Pique-nique, manifestation, repas et concerts.
22 février : journée d’échanges

"Les mouvements de résistances sont multiples et divers : ici une occupation
menée par des sans-papiers, là-bas des cabanes construites dans une forêt, ailleurs une confrontation avec la police.
Ce mouvement est l’occasion de rappeler que chaque année, des dizaines de personnes sont tuées ou blessées par la police, essentiellement dans les quartiers populaires, ou dans les luttes.
Malgré la répression, les mois qui viennent de s’écouler montrent nos capacités à construire des solidarités, à nous organiser, que ce soit sur les ZAD ou au cœur des métropoles. Il ne tient qu’à nous de renforcer ces dynamiques, ici comme ailleurs.
A l’aube de l’année 2015, une série d’attentats préfigure un renforcement considérable des dispositifs sécuritaires. Nous refusons que le choc suscité par ce drame serve à alimenter l’islamophobie et à renforcer l’impunité des forces de l’ordre.
Les gouvernants qui défilent pour la liberté d’expression sont les mêmes qui font la chasse aux migrants et les enferment dans les Centres de Rétention Administrative.
Un an après la démonstration de force et de solidarité du 22 février, alors que le gouvernement rappelle sa volonté de construire l’aéroport et d’expulser les opposant-e-s, retrouvons-nous nombreuses et nombreux à Nantes pour affirmer notre solidarité avec les ZAD et notre refus des violences d’État, qu’elles soient économiques, sociales ou policières.
Contre le bétonnage du bocage et la militarisation de nos villes, occupons la rue. Rencontrons-nous, organisons-nous, luttons unis dans notre diversité."

Programme de la semaine


Agenda

AgendaTous les événements

octobre 2017 :

septembre 2017 | novembre 2017