Quelle paix pour le nouveau siècle ?

Publié le : , par  Stephanie LANDAIS

Production de la Maison des Citoyens du Monde. Éditions Charles Léopold Mayer

Le XXIe siècle sera-t-il aussi sanglant que le siècle précédent ? La fin de la guerre froide a laissé entrevoir un court instant paix et prospérité ; hélas la résurgence des terrorismes ethniques et religieux, la montée des conflits intranationaux ont fragilisé l’espoir pour ce nouveau millénaire. Le développement du libéralisme économique, combiné à l’affaiblissement des États et au manque de contrôle politique de la globalisation financière accroît les inégalités entre pays pauvres et pays riches. Dans le même temps, l’impuissance de l’ONU a été démontrée à plusieurs reprises, bien que son existence représente encore la seule alternative crédible pour favoriser la prévention et la gestion des conflits d’origines diverses. La paix est à construire tous les jours. Si cette responsabilité incombe aux États et aux grandes organisations internationales, elle incombe aussi à chacun des citoyens. Il est toujours difficile d’isoler les éléments les plus déterminants dans le déclenchement d’un conflit mais il apparaît assez nettement que l’absence d’une tradition démocratique, d’une culture du compromis, d’une laïcité tolérante est à chaque fois un facteur aggravant. C’est pourquoi la Maison des citoyens du monde a fait débattre citoyens, chercheurs, organisations non gouvernementales et responsables politiques sur une série de thèmes sensibles : gestion et prévention des conflits ; droit et/ou devoir d’ingérence ; conflits verts et/ou partage des ressources ; culture de paix et justice internationale. Ce dossier a été réalisé en suivant l’itinéraire constitué par quatre tables rondes animées par l’éditorialiste Dominique Bromberger et l’historien Marc Ferro. Il constitue une étape importante, au terme d’une campagne intitulée Quelle paix pour le nouveau siècle ?

Édité en 2001. En vente à la MCM. Gratuit

Publications

AgendaTous les événements