Retour sur l’Afro Social Club

Publié le : , par  Stephanie LANDAIS

Dans le cadre du festival Casa Palabres et des Semaines de la Solidarité Internationale, une soirée à dimension citoyenne et solidaire, et aux sonorités métissées, a permis de conclure de manière festive la première semaine de l’événement (le lancement des semaines ayant eu lieu le samedi 2 novembre).
L’événement, qui a eu lieu à l’espace Cosmopolis le samedi 9 novembre, a été co-organisé par Casa Africa, et la Maison des Citoyens du Monde.
Au programme musiques du monde, plats traditionnels africains cuisinés par le restaurant « Chez Kady », boissons aux saveurs exotiques, et convivialité !
La diversité ne s’est pas seulement manifestée dans la musique : petits et grands, jeunes et moins jeunes, ont pu apprécier de la même manière l’ambiance chaleureuse. Pour rester dans le thème des alternatives, les organisateurs ont proposé un tarif libre : chacun a pu assister à l’événement selon ses ressources et ses envies.
Les visiteurs ont pu, par exemple, déguster sur place du mafé accompagné de bissap (boisson à base d’hibiscus et d’épices) au son de Mad Lenoir et de DJ Ataya.
DJ Ataya, fondateur du « Tout Puissant Collectif des Ambianceurs de l’Ouest », et animateur de l’émission Electro Bamako sur Prun’, a introduit puis conclu le concert en douceur. Son style mêlant des influences diverses était en accord avec l’esprit d’ouverture sur le monde de la soirée.
Le groupe Mad Lenoir a continué sur la lancée en deuxième partie de soirée, et a mis l’ambiance avec son style baptisé « l’Afro-fusion » ; un mélange de Jazz, Reggae, Groove, Funk et Afro-beat, qui en a fait se déhancher plus d’un !

Écrit par Catherine Rolland et Sophie Heinis, bénévoles des Semaines.

Archives

AgendaTous les événements