Les États Généraux des Migrations : un groupe de facilitation renouvelé

Publié le : , par  Sarah

Un Groupe de Facilitation renouvelé prépare une conférence de presse nationale pour la sortie des cahiers et la campagne européenne

Mise en route du nouveau groupe de facilitation

Depuis la rencontre nationale du 13 octobre dernier, un nouveau groupe de facilitation (GF) s’est mis en place et s’est réuni deux fois en 2019.

Il est composé pour l’instant de :

9 Assemblées Locales (AL) : AL02, AL25, AL33, AL34, AL42, AL57, AL68, AL73, AL78
7 Organisations Nationales (ON) : Cimade, CRID, Gisti, Ligue des Droits de l’Homme, Médecins du Monde, Sud Solidaires et Vox Public.

L’objectif fixé lors de la rencontre d’octobre 2018 est d’avoir un ratio 2/3 AL et 1/3 ON (le compte-rendu est disponible sur le site des EGM), si votre AL souhaite rejoindre le Groupe de facilitation, merci de contacter Maria Ouko-Rodriguez, de l’AL de l’Aisne : maria.ouko-rodriguez@laposte.net

Une prochaine réunion du GF est prévue à Paris le lundi 25 mars, les comptes-rendus des précédentes réunions sont consultables sur le site des EGM.

Conférence de presse nationale

Une conférence de presse, organisée par les EGM, aura lieu le mardi 26 mars à 10h30 à Paris. Le but est de présenter aux médias les Cahiers des faits inacceptables et des alternatives, ainsi que la campagne d’interpellation des candidat·e·s aux élections européennes. Des infos complémentaires (comment suivre cette conférence en direct, communiqué de presse) se trouveront sur le site prochainement (rubrique Presse).

Mobiliser avec les cahiers de l’inacceptable et des alternatives

Les États généraux des migrations mettent à disposition de leur réseau des outils pour diffuser largement les Cahiers de l’inacceptable et des alternatives, notamment aux responsables politiques locaux pour les interpeller sur la politique migratoire et d’accueil des étrangers.

Les Cahiers de l’inacceptable et des alternatives constituent des outils précieux pour les acteur·trice·s de la solidarité avec les exilé·e·s. Ils sont à la fois un socle de connaissance inédit mettant en lumière, sur l’ensemble des territoires, les drames humains provoqués par des politiques migratoires de non-accueil, et un répertoire d’actions témoignant de l’extraordinaire inventivité et solidarité de la société civile comme des exilé·e·s. Ils sont destinés à être des supports de dialogue pour débattre sur les places, les ronds-points ou dans les mairies, entre citoyen·ne·s, avec les élu·e·s, les responsables politiques ou l’administration.

Retrouvez les deux cahiers et le kit d’interpellation des décideurs politiques sur le site.

Interpeller les candidat·e·s aux élections européennes

Les Etats généraux des migrations mettent à disposition de leur réseau des outils pour interpeller les candidat·e·s aux élections européennes autour de 12 engagements

Les élections européennes sont l’occasion pour les citoyen.ne.s français.e.s de s’emparer de la politique européenne, en votant pour une société prospère, qui défend des principes de droit, d’accueil et de diversité. Les EGM veulent mettre en avant une alternative constructive pour l’Europe, ses citoyen.ne.s et les personnes en migration.

Le travail du groupe de travail « Europe » des EGM a abouti à un document d’interpellation proposant aux candidat·e·s 12 engagements en faveur d’une Europe juste, à l’opposé des dérives actuelles.

Un kit d’interpellation a été produit pour aller à la rencontre des candidat·e·s. Vous pouvez le télécharger sur le site.

La MCM soutient

AgendaTous les événements