Six semaines avec Platon, « journal-poème-théâtre »

Publié le : , par  Sarah

Jeudi 6 décembre à 20h30
Théâtre de la Ruche
8 rue Félibien à Nantes

Essentiellement animé par une volonté de témoignage et d’information face aux préjugés, aux fantasmes et aux mensonges concernant les migrants, réfugiés et demandeurs d’asile, Bernard Bretonnière a tenu le journal de l’accueil d’un jeune Africain de l’Ouest dans l’agglomération nantaise pour raconter au jour le jour l’expérience concrète et vécue d’une cohabitation de six semaines (novembre et décembre 2016).

Son texte, délibérément testimonial, choisit la forme d’un long poème narratif entrecoupé, à la façon de répliques théâtrales, de réflexions exprimées par des proches ou voisins, de propos appelant à l’hospitalité universelle (d’Homère à Patrick Chamoiseau, d’Eschyle à Jean-Marie G. Le Clézio), mais aussi de discours haineux et parfois obscènes tenus par les militants anti-migrants et autres complotistes du Grand Remplacement ; se voulant principalement informatif, voire pédagogique, ce « journal-poème-théâtre » s’applique encore à répondre, par des démonstrations précises, des faits concrets et des chiffres objectifs, aux arguments utilisés par ces opposants le plus souvent manipulés par l’extrême droite.

Sont également consignés, concernant les flux migratoires, des événements s’étant produits dans la période courant de septembre 2016 à mai 2017, divers commentaires et autres conversations.

Dans cet ensemble de propos tendu entre le rire et les larmes se télescopent le plus dur et le plus tendre, à travers l’évocation des drames passés, des difficultés présentes, des inquiétudes quant à l’avenir et des joies partagées au quotidien dans l’humour et l’inattendu.

Plus d’infos au lien suivant

Agenda

AgendaTous les événements

décembre 2018 :

novembre 2018 | janvier 2019