Stop à la haine !

Publié le : , par  Sarah

Ligue des droits de l’Homme
Section de Nantes et du pays nantais
Communiqué
Nantes, le 12 septembre 2018

Dans la nuit du 8 au 9 juin dernier, à la veille de la Gaypride à Nantes, de la peinture blanche a été déversée en haut de l’’escalier de la rue Beaurepaire, peint aux couleurs du drapeau arc-en-ciel des Prides. Le 13 juin, un tag haineux a été inscrit sur l’une des marches. Dans la nuit du 13 au 14 juin, une grande partie de l’escalier a été barbouillée de blanc.

Alors qu’il venait d’être repeint ce samedi 8 septembre aux couleurs arc-en-ciel des Marches des fiertés lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexués, cette fois, c’est du goudron qui a été versé sur l’escalier dans la nuit du 9 au 10 septembre.

Depuis trois mois, des personnes s’acharnent à maculer les couleurs de cet escalier.

En agissant ainsi, les responsables de ces faits expriment leur refus du droit à la visibilité des diverses orientations sexuelles, à l’identité de genre et aux caractéristiques sexuelles, leur rejet du droit à la différence. Cette intolérance conduit à la haine.

La Ligue des droits de l’Homme (LDH) appelle à combattre les discours et actes de rejet de l’autre ; le passé nous a montré ce à quoi ils pouvaient mener. Opposons le principe d’égalité, agissons pour les droits et les libertés de toutes et tous. La LDH demande que le ou les auteurs de ces actes soient identifiés et en répondent devant la justice.

Actualité

AgendaTous les événements

octobre 2018 :

septembre 2018 | novembre 2018