États Généraux des Migrations

Publié le : , par  Sarah

Les EGM, un événement inédit pour une politique migratoire alternative portée par des citoyens solidaires

Pendant plusieurs mois, des milliers de citoyens ont mené un processus de concertation pour déterminer collectivement, durant des assemblées délibératives inédites réunissant organisations, personnes solidaires et migrants, une véritable politique migratoire alternative forte de dizaines de propositions pour en finir avec les politiques régressives des gouvernements successifs et démontrer l’existence d’alternatives respectant les droits fondamentaux autant que la dignité des personnes exilées.

Historique d’un processus qui veut redonner la main aux citoyens sur la proposition d’une politique publique :
- Les EGM ont été initié face au refus des gouvernements de prendre en compte le point de vue des acteurs de la solidarité dans la définition des politiques migratoires
- La loi Asile et Immigration a acté la rupture dans le dialogue avec la société civile et les acteurs de terrain.
- Il y a eu plus de 400 mobilisations contre la loi Asile et Immigration en février lors de sa présentation au Conseil des ministres, puis en avril lors de son passage à l’Assemblée nationale.

Un Processus démocratique inédit construit depuis les associations locales et les collectifs de citoyens solidaires qui travaillent pour répondre à l’urgence humanitaire et offrir au migrants un accueil dans le respect du droit et de la dignité. Les EGM en quelques chiffres :
- 6 mois de mobilisations
- 1 000 associations et collectifs mobilisés
- 103 assemblées locales
- Plus de 6 000 participants aux assemblées locales
- 74 départements (dont 3 d’Outre-Mer)
- 86 cahiers de doléances
- 1 déclaration commune forte de dizaines de propositions pour construire un socle pour une politique migratoire alternative.

Suite à la première session nationale des États Généraux des Migrations, qui s’est tenue les 26 et 27 mai 2018 à Montreuil, vous trouverez ci-joint le Manifeste, socle commun des constats, revendications et propositions, ainsi que le communiqué de presse qui a été envoyé dans la foulée de la session (compte-rendu de la session nationale disponible ici).

Rendez-vous pour une prochaine journée de travail les 13 et 14 octobre 2018 en région parisienne. Elle sera organisée sur le même modèle que les précédentes réunions des 7 octobre 2017 et 28 avril 2018 et sera donc limitée à 2 participants par assemblée locale. Plus d’informations à venir.

Le Manifeste des EGM
Communiqué de presse session nationale des EGM

Appel à récit

En prévision d’un numéro à venir de la revue les Cahiers de l’Atelier, les Éditions de l’Atelier, en association avec les EGM, lancent un appel à récit. Si vous souhaitez raconter ce que vous faites, ce que vous constatez aujourd’hui des politiques mises en œuvre par le gouvernement, ce à quoi vous aspirez dans votre région et d’une manière générale exprimer le point de vue des acteurs locaux de l’hospitalité, n’hésitez pas à participer !

Agenda des événements locaux

Au-delà des assemblées locales visant à favoriser des concertations sur les territoires pour porter des propositions de politiques migratoires alternatives issues de vos expériences, de nombreux événements (conférences, expositions, actions de rue,…) se tiennent partout en France.

Pensez à inscrire vos actions et événements sur l’agenda partagé.

Inscrire un événement sur l’agenda partagé

Plus d’infos sur les EGM au lien suivant

Ressources

FORIM - La campagne de mobilisation citoyenne « La voix des migrant(e)s et des diasporas" permet de déconstruire dix idées reçues sur lien entre migrations et développement avec une exposition, des fiches ou encore un jeu de sensibilisation.

Datagueule- 4 minutes de vidéo pour mieux comprendre la réalité des migrations

"Réfugiés, déplacés, migrants : mettre en camp les indésirables", Territoires d’exception, France Culture, 16 mai 2018

Actualité

AgendaTous les événements

décembre 2018 :

novembre 2018 | janvier 2019