Cartographie des outils et pratiques de protection de la vie privée

Publié le : , par  Sarah

Le Laboratoire d’Innovation Numérique de la CNIL (LINC) publie sa cartographie d’exploration des outils et pratiques de protection de la vie privée, classées selon les usages et actions que chacun pouvons effectuer en ligne. Un outil pour donner à voir différentes caractéristiques ou technologies mises en œuvre par des porteurs de services, pour la protection des données.

Comment promouvoir des technologies protectrices de la vie privée, en s’adressant au plus grand nombre, tout en respectant les pratiques et sensibilités de chacun ? Pour répondre à cette question, LINC a choisi de tracer une cartographie des « pratiques de protection de la vie privée », pour rendre compte de la diversité des approches et des outils, sans labelliser tel ou tel produit ou service.

Répondre à la mission de promotion des technologies protectrices de la vie privée

La loi pour une République Numérique affirme la mission de la CNIL de "promotion de l’utilisation des technologies protectrices de la vie privée, notamment les technologies de chiffrement des données". Sans se confondre avec les missions de certification ou de labellisation, prévues notamment par l’article 42 du Règlement général à la protection des données, il s’agit pour la CNIL de donner à voir les différentes possibilités offertes pour que chaque individu soit en mesure d’adopter des outils "privacy friendly", auquel nous avons ajouté des pratiques ne nécessitant pas de logiciel ou d’application spécifiques. Autant de pistes pour évoluer dans le monde numérique en adaptant son exposition et ses risques selon sa propre sensibilité, et contribuer à accroitre l’autonomie et la « capacité d’agir » des individus.
L’incarnation d’objectifs de protection dans des pratiques ou services ne signifie pas ici que cet objectif soit pleinement et avec certitude atteint. La question que nous nous posons n’est pas de déterminer si la pratique que nous identifions permet d’atteindre parfaitement l’objectif recherché, mais qu’elle incarne ce besoin : « quels sont les outils, services, objets ou astuces que les individus peuvent utiliser dans leur vie quotidienne avec pour but explicite ou implicite de protéger leur vie privée ? ».

Mode d’emploi

Sur le modèle de la cartographie du design de la privacy, nous avons choisi de symboliser des usages par des verbes, découpés en actions et des sous-actions. Pour chacune des sous-actions, nous avons repéré certaines caractéristiques et fonctionnalités spécifiques, protectrice de la vie privée (décrites dans les bulles infos). A titre d’exemple, nous recensons des services qui annoncent mettre en œuvre une ou plusieurs des caractéristiques présentées. Chacun de ces services et présenté par un court texte de description, tiré selon les cas du site du service ou de sa fiche Wikipedia.

  • Chacun a ainsi le loisir d’explorer ces différents types de services, et effectuer des choix quant à leur utilisation.
  • Cette cartographie n’a pas vocation à être exhaustive, les différents services cités ne font l’objet d’aucune labellisation par la CNIL, ils reflètent au mieux un état des lieux transitoire des propositions repérées par le LINC.
  • N’hésitez pas à naviguer dans cette cartographie et à nous donner vos retours, par notre formulaire de contact ou via Twitter.


    Accéder à la cartographie ici

Plus d’infos au lien suivant

Retrouvez dans notre centre de ressources la BD "Dans l’ombre de la peur. Le Big Data et nous" de Michael Keller et Josh Neufeld, et d’autres ouvrages autour de la question des médias, de la solidarité internationale et des droits humains.

Archives

AgendaTous les événements

novembre 2018 :

octobre 2018 | décembre 2018