Interview de Pascal Canfin, ministre delégué au Développement « Nous avons normalisé les relations entre la France et l’Afrique »

Publié le : , par  Stephanie LANDAIS

Article publié sur Médiapart le 16 juillet 2012 par Lénaïg Bredoux et Thomas Cantaloube

« C’est un des nouveaux visages du gouvernement, qui a été choisi pour incarner une rupture, celle d’avec la Françafrique du vieux ministère de la coopération. À 37 ans, l’écologiste Pascal Canfin est bien loin de ces réseaux. Ancien journaliste à Alternatives économiques, ancien député européen spécialiste de la régulation financière, il œuvre désormais comme ministre délégué au développement. Avec une mission : mener, au-delà du symbole, un changement de politique à l’égard des pays du Sud. En 1981, François Mitterrand avait échoué : en 2012, la récente visite d’Ali Bongo à Paris constitue une première mise à l’épreuve. Entretien.

Vous êtes ministre depuis deux mois. Le changement de l’intitulé de votre ministère, de la coopération au développement, fait partie des symboles de la présidence Hollande. Comment cette rupture s’est-elle concrètement incarnée ?
Elle s’incarne en effet dans le nom du ministère, mais aussi dans mon profil et dans la dissolution de la cellule Afrique de l’Élysée, qui a été intégrée dans la cellule diplomatique. Quand François Hollande a reçu un certain nombre de chefs d’État africains, il leur a parlé sans tabou. Tous les sujets sont évoqués dans le cadre des relations bilatérales normales. Nous avons normalisé les relations entre la France et l’ensemble des Etats concernés, en Afrique et ailleurs. Et je m’occupe du développement en Afrique et ailleurs. »

Lire la suite

Archives

AgendaTous les événements

octobre 2017 :

septembre 2017 | novembre 2017