France : le droit de manifester menacé

Publié le : , par  Amélie Prins

Amnesty International a enquêté depuis près d’un an sur le respect du droit de manifestation pacifique en France.
Le constat est sans appel : l’application de l’état d’urgence et un usage disproportionné de la force ont restreint ce droit fondamental de manière préoccupante.

Le droit de manifester est un droit fondamental, indispensable à la liberté d’expression, et à la possibilité de revendiquer ses opinions et ses droits. Il ne peut être restreint qu’à des conditions très strictes. Les autorités ont pour responsabilité de protéger tous nos droits fondamentaux, pourtant, ils sont de plus en plus présentés comme secondaires voire comme des menaces qu’il faudrait donc limiter.Manifester est un droit, pas une menace !

Amnesty International invite le public à interpelle Emmanuel Macron, le nouveau président de la République française sur Twitter, par mail ou par courrier au lien suivant.

Vous pouvez lire le rapport d’Amnesy sur le sujet en téléchargeant le document ci-dessous, ainsi qu’un article du Monde paru le 31/05/2017.

PDF - 1 Mo
Rapport d’Amnesty International : le droit de manifester menacé
PDF - 459.9 ko
Article paru dans Le Monde le 31/05/2017

Archives

AgendaTous les événements

juillet 2017 :

juin 2017 | août 2017