Défense des droits des Mineurs Isolés Etrangers

Publié le : , par  Amélie Prins

L’association Action Jeunesse Scolarisation (AJS) appelle à la mobilisation pour que tous les jeunes aient le droit à l’éducation.

AJS intervient principalement auprès des Mineur-e-s et jeunes Majeur-e-s Isolé-e-s Etranger-e-s (MIE), entre 14 et 21 ans, non pris-e-s en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance et se trouvant en voie de recours. Ils accompagnent 230 jeunes sur différents domaines et notamment l’accès à la scolarité.

Inscription à l’enseignement général et professionnel

Les MIE en situation de recours n’ont pas accès aux établissements publics de l’Éducation Nationale. Alors que beaucoup de ces jeunes souhaitent pouvoir suivre une scolarité et apprendre un métier : l’accès à l’enseignement général ou professionnel est fermé.

En parallèle de la lutte politique menée pour que tous ces jeunes aient accès à l’éducation au même titre que les enfants français, AJS fait le choix d’inscrire un maximum de jeunes exilé.e.s à la rentrée 2017, dans des établissements privés. L’idée étant de payer la scolarité, notamment la cantine qui coûte très chère, en fin d’année, seulement si le jeune n’a pas été repris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance. Si il/elle est repris.e en charge, alors dans ce cas, l’ASE financera la scolarité.

AJS accompagne actuellement 37 jeunes dans leur parcours scolaire, scolarisés à la rentrée 2016, afin de soutenir progressivement leur autonomie. Chaque jeune scolarisé.e est suivi.e par une ou plusieurs personnes qui l’accompagnent dans sa scolarité : aide aux devoirs, présence lors des réunions pédagogiques, lien avec l’association, activités périscolaires.

Ecole « Hors les Murs »

Pour ne pas rompre le processus d’apprentissage des savoirs de bases (Français, Math, Histoire-Géo), nous avons créé une école "Hors les Murs" pour les jeunes errants non scolarisés.

Cette école a ouvert en avril 2017 et accueillera 40 MIE pendant 3 mois. L’objectif est d’inscrire ses jeunes au Certificat de Formation Générale validant les acquis nécessaires à l’entrée à l’école française. Organisé en groupe de 15 jeunes maximum, chacun des cours sont proposés par 4 intervenants. Sur une semaine se déroulent des cours de Français (2h/semaine), des cours de math (2h/semaine) et des cours d’histoire-géo (3h/semaine). L’école se place sur différents lieux de la ville et les intervenants sont des éducateurs et professeurs bénévoles. L’AJS leur propose une formation aux techniques d’enseignement et d’éducations populaires, proposant une approche ludique des savoirs de bases.
L’AJS est encore à la recherche de fonds pour l’école Hors Les Murs : achats matériels scolaires, sorties/visites, transports, adhésions pour les salles, etc.

Plus d’infos au lien suivant


Parallèlement, le Collectif des hébergeurs solidaires, avec le soutien du collectif Mineurs Isolés Étrangers, dont la LDH est partie prenante, appelle à soutenir les Mineurs Isolés Étrangers de Nantes en signant une pétition à destination des autorités pour le respect de leurs droits.

230 mineurs isolés étrangers, sont laissés à la rue, abandonnés par les institutions. Après un parcours jalonné de souffrances et de maltraitances, ils doivent aujourd’hui affronter la violence de la rue et l’isolement, dans l’indifférence des institutions françaises.

Interdits d’école, interdits des dispositifs d’urgence sociale pour s’alimenter, interdits de transports publics, quasiment interdits d’hébergement d’urgence, ces jeunes sont abandonnés par l’État et les collectivités.

La pétition interpelle les autorités pour la défense des droits des Mineurs Isolés Étrangers : vous pouvez signer ici.

Plus d’infos au lien suivant.

Archives

AgendaTous les événements

octobre 2017 :

septembre 2017 | novembre 2017