Etude sur les modèles socioéconomiques des associations

Publié le : , par  Amélie Prins

Réalisée par le cabinet KPMG sur commande, notamment, du Mouvement Associatif, cette étude fait la synthèse de la situation actuelle du milieu associatif dans toute sa complexité et en énonçant plusieurs constats comme :

  • La diminution des subventions (- 17 % en 6 ans) avec, par contre, une augmentation de la commande publique, ce qui a pour conséquence une remise en cause du fait associatif.
  • Une augmentation de la concurrence entre les associations accentuées par les politiques publiques (les collectivités faisant de plus en plus recours à des appels à projets et à des marchés publics).
  • Des réformes de collectivités territoriales avec des transferts de compétences, selon des logiques pas toujours très concertées et avec des impacts pas toujours envisagés.
  • Une évolution sociologique des bénévoles et de la « gouvernance associative ».
  • Une situation de l’emploi qui s’en retrouve précarisé et pas au niveau du secteur marchand ou des collectivités. Le recrutement de personnes qualifiées devient donc plus complexe, à moins de s’appuyer sur des forces militantes fortes.
  • Des financements privés qui ne sont pas une habitude en France et que certaines associations refusent pour des questions éthiques.

Dans ce cadre sont étudiés plusieurs modèles socio-économiques en s’appuyant sur plusieurs piliers : la mission sociale (répondant à des besoins, à des intentions idéologiques...) ; le modèle économique (ressources, gestion humaine…) ; l’organisation interne et institutionnelle (pilotage, organisation des moyens...).

Étude complète téléchargeable ici.

Plus d’infos au lien suivant

Archives

AgendaTous les événements