Conférence "Joséphine de Beauharnais et l’esclavage"

Publié le :

Mercredi 15 février à 18h
Archives Dep. Loire Atlantique - Nantes

Marie Josèphe Rose Tascher de La Pagerie, dite Joséphine de Beauharnais, née le 23 juin 1763 aux Trois-Îlets en Martinique et morte le 29 mai 1814 au château de Malmaison à Rueil-Malmaison, est la première épouse de l’empereur Napoléon Ier de 1796 à 1809. À ce titre, elle est impératrice des Français de 1804 à 1809 et reine d’Italie de 1805 à 1809.

Dans le maintien de l’esclavage en Martinique, Bonaparte est poussé par ses ministres et par l’intendant général aux colonies (originaire de Saint Domingue), mais surtout par son épouse Joséphine, d’origine martiniquaise et dont la famille et les amis avaient de nombreux intérêts en Martinique... « L’esclavage ainsi que la Traite des Noirs et leur importation dans les colonies restituées par le traité d’Amiens auront lieu conformément aux lois et règlements antérieurs à 1789 ».
Napoléon fait arrêter et déporter Toussaint Louverture, qui avait pris la tête de la révolte des esclaves de Saint-Domingue et qui va mourir en France. Une deuxième guerre de Saint-Domingue débute, les révoltés sortent victorieux et créent, en janvier 1804, la première République noire indépendante : Haïti (la Guadeloupe se révolte aussi en 1802). La France rétablit l’ordre avec beaucoup de brutalité et va réimposer l’ancien Code noir de Louis XIV et l’esclavage...

Par Erick Noël - Maitre de conférences à l’Université des Antilles.
Organisé par Les Anneaux de la Mémoire.

Entrée libre

Agenda

AgendaTous les événements

mai 2017 :

avril 2017 | juin 2017