"La menace djihadiste" Les Géopolitique de Nantes

Publié le :
  • Entrée libre

    Lieu Unique
    2 rue de la Biscuiterie, Nantes

Vendredi 30 septembre à 15h15 - 16h45
Au Lieu Unique
2 rue de la Biscuiterie, Nantes
Entrée libre

« La menace djihadiste »

15h15-16h45 : Grand Atelier
Avec Kader A. Abderrahim, Gérard Chaliand, Virginie Martin, Wassim Nasr et David Thomson

Présentée par Pascal Boniface

Quelle est l’ampleur réelle de la menace djihadiste ? Remet-elle en cause notre façon de vivre ? Doit-on parler de guerre contre le terrorisme ou de défi sécuritaire ? Comment trouver les moyens efficaces de lutte contre la menace djihadiste et éviter les options funestes qui pourraient la renforcer ? Doit-on s’habituer à vivre avec cette menace ?

Pascal Boniface est directeur de l’IRIS et enseignant à l’Institut d’études européennes de l’Université Paris 8. Il dirige La Revue internationale et stratégique et L’Année stratégique et est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages sur le thème des relations internationales ou encore l’impact du sport dans les relations internationales. Parmi ses derniers ouvrages : Atlas des crises et des conflits (avec Hubert Védrine, Armand Colin/Fayard, 2016), 50 idées reçues sur l’état du monde (Armand Colin, 2016), JO Politiques (Eyrolles, 2016), Léo Ferré, toujours vivant (La Découverte, 2016).
Kader A. Abderrahim est chercheur associé à l’IRIS, spécialiste du Maghreb et de l’islamisme, maître de conférences à Sciences Po Paris. Il intervient régulièrement dans la presse à propos des problématiques du Maghreb et de l’islamisme. Ses derniers ouvrages : Géopolitique de Daech (Eyrolles, 2016) et Une histoire du 11 septembre (co-écrit avec Maria Poblete et Cyril Trépier, BiblioMonde, 2016).
Gérard Chaliand est spécialiste des conflits irréguliers. Il a contribué au renouveau de la géopolitique et à la connaissance des stratégies militaires non occidentales. Il a été un observateur-participant d’une douzaine de conflits irréguliers sur quatre continents au cours des dernières décennies. Professeur invité à Harvard et Berkeley, il a enseigné à l’ENA et à l’École de Guerre. Il enseigne aujourd’hui au Kurdistan d’Irak tout en y suivant la situation militaire. Son dernier livre : Pourquoi perd-on la guerre ? Un nouvel art occidental (Odile Jacob, 2016).
Virginie Martin est politologue, professeure à la Kedge Business School, fondatrice du Think Tank Different. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages notamment sur le Front national et sur les environnements complexes de nos sociétés contemporaines. Elle signe en 2015 deux ouvrages aux éditions de l’Aube : Ce monde qui nous échappe. Pour un universalisme des différences et Talents gâchés, le coût économique des discriminations (avec Marie-Cécile Naves).
Wassim Nasr est journaliste pour les trois antennes de France 24. Il est l’auteur de État islamique, le fait accompli (Plon, 2016). Diplômé en Relations internationales et en Défense, sécurité et gestion de crise (IRIS Sup’), il rejoint le monde des médias et le journalisme au moment des révolutions dans le monde arabe. Cela avant de suivre particulièrement la Syrie, l’Irak et la Libye, puis de se consacrer au suivi des mouvements et mouvances djihadistes au niveau mondial.
David Thomson est journaliste à RFI, en charge du suivi des dynamiques djihadistes, en particulier francophones. Il anime une rubrique consacrée aux Français qui reviennent du djihad en Syrie pour le site d’information Les Jours. Ce travail est basé sur des entretiens avec des sources primaires (djihadistes mais non sécuritaires), menés depuis bientôt cinq ans. Il a, en 2013, réalisé un documentaire pour Arte sur le mouvement djihadiste tunisien. En 2014, après un an d’enquête, il publie Les Français djihadistes (Les Arènes).

Agenda

AgendaTous les événements

juillet 2017 :

juin 2017 | août 2017